Le Temps Est Votre Allié !

La Procrastination ! Est-ce un Bien ou un Mal ?

L’art de la pro­cras­ti­na­tion

J’utilise ici le mot ‘art’ pour démon­tr­er la ten­dance à en faire l’objet prin­ci­pal de notre vie au quo­ti­di­en.

La pro­cras­ti­na­tion c’est l’art de remet­tre à demain ce qui devrait être fait depuis 3 jours.

Si vous vous trou­vez assis dans votre fau­teuil préféré à vous deman­der, à paress­er : « qu’est-ce que je peux faire main­tenant, qu’est-ce je dois faire, qu’est-ce j’ai à faire …. ? » alors qu’il y a tout à faire – laver la voiture, net­toy­er le garage, repein­dre les volets, faire la vais­selle, etc. – vous êtes en train de pro­cras­tin­er. (Évidem­ment je ne par­le pas du repos mérité après une tâche accom­plie.)

repos mérité

Tout est une ques­tion d’organisation, de dis­ci­pline.

la procrastination est une perte de temps
Le temps qui passe est du temps per­du …
Rachète pour toi le temps favor­able !

Cet arti­cle est une con­tri­bu­tion à l’événement inter-blogueurs organ­isé par Sab­ri­na du blog DIGITAL TWISP, sur le thème “com­ment arrêter de pro­cras­tin­er et pass­er à l’action pour se réalis­er”. J’apprécie aus­si son arti­cle « com­ment gag­n­er en effi­cac­ité pour réus­sir en toute sérénité » que je vous laisse décou­vrir sur son site.

1- Ce que vous ne devez pas faire

Voici 3 domaines dans lesquels vous excellez à remet­tre à demain ce qui doit être fait aujourd’hui.

Je ne vous par­le pas ici de la vais­selle qui devrait être lavée juste après un copieux repas ou un repas pris sur le pouce parce que nous avons telle­ment de choses à faire ou beau­coup de temps à per­dre devant le poste de télévi­sion ou avec les jeux vidéos. La vais­selle s’entasse dans l’évier. Per­son­ne n’ose y met­tre le petit doigt.

Je ne vous par­le non plus de la mon­tagne de linge qui s’accumule dans la buan­derie, de la voiture à laver ni du net­toy­age de jardin voire de la pelouse à ton­dre avant la fin de semaine. Cela peut atten­dre ! Quoique !

Non !.……

  1. L’écriture de votre livre

Je vous par­le du livre que depuis deux ans déjà vous envis­agez d’écrire mais que vous avez du mal à com­mencer faute d’idées, de temps, de moti­va­tion.

  1. Le voy­age en famille

Vous voulez pren­dre des vacances avec votre con­joint et vos enfants dans un pays étranger avec pour motif un pro­fond dépayse­ment. Quelque chose de vrai­ment orig­i­nal pour chang­er de cadre de vie avec pour but la décou­verte de nou­veaux paysages, de nou­velles cou­tumes, une nou­velle langue. Quelque chose qui vous ravi­ra et lais­sera une empreinte durable sur vous et votre famille.

Mais voilà, les vacances arrivent, année après année, les enfants gran­dis­sent et rien ne se passe. Vous n’en par­lez à peine et remet­tez tou­jours à plus tard votre déci­sion d’en faire tout un pro­gramme et de le réalis­er.

la procrastination est un risque pour la famille
La famille à l’in­star d’une cel­lule d’un atome est à pro­téger pour un monde meilleur
  1. Enfin, chang­er tout sim­ple­ment de voiture

Votre voiture vieil­lit, elle a déjà par­cou­ru dix fois le tour de la terre, elle affiche 417 000 kilo­mètres. Elle a des éraflures de tous côtés, l’intérieur est tout abîmé. Il n’y a que le moteur qui ron­ronne bien et vous avez du mal à vous débar­rass­er de celle qui vous a accom­pa­g­né durant les dix-huit dernières années.

Mais vous trou­vez tou­jours un pré­texte afin de repouss­er à plus tard votre déci­sion de la chang­er pour une voiture toute neuve, plus con­fort­able dotée des avancées tech­nologiques de derniers cris.

Mais voilà, arrive bien­tôt le fameux con­trôle tech­nique, vous com­mencez à stress­er. L’aurai-je ou pas ? ! Enfin bref, vous remet­tez tou­jours à demain votre déci­sion sur ce sujet.

Vous avez l’impression de faire du sur place, de ne pas avancer et en y réfléchissant, vous avez un arrière-goût amer de la frus­tra­tion. Le stress vous envahit, vous ne vous sen­tez pas bien et tout cela vous donne un sen­ti­ment d’inutilité, de laiss­er-aller.

La liste est non exhaus­tive !

indécision et procrastination
Choisir, c’est choisir de ne plus choisir !

Fuyez la pro­cras­ti­na­tion, com­ment ?

2- Ce que vous devez faire pour lutter contre la procrastination

Voici 3 astuces pour vous éviter la pro­cras­ti­na­tion :

Pour éviter la procrastination, établissez des listes

Chaque soir, prenez l’habitude de pass­er en revue ce qui a été fait, de ce qui doit être fait, et ce qui n’a pas été fait. Écrivez sur un cahi­er, sur une feuille, un post-it, tout ce qui vous passe par la tête et qui doit être fait demain. Ne lais­sez rien au hasard. Demain, faites-le ! Effacez au fur et à mesure ce qui a été fait ! Croyez-moi, vous avancerez !

Une fois ces listes de pri­or­ités établies, prenez votre livre de grat­i­tude dans lequel vous notez tout ce pour quoi vous devez remerci­er et qui vous apporte de la joie, le ravisse­ment, le bon­heur, la san­té. Et surtout remer­ciez le Ciel, l’Univers pour tout ce qui vous arrive de bon pour vous et pour votre famille. Ne soyez jamais avare de remer­ciements. « Ren­dez grâce à pro­pos de tout ! » dit un Sage.

Une fois que vous avez débar­rassé, libéré, votre cerveau de ces tâch­es à accom­plir ET que vous avez fait mon­tre de grat­i­tude envers tout ce qui a été fait, vous ver­rez, vous dormirez mieux. Surtout, lorsque votre tête se pose sur l’oreiller, SOURIEZ ! Souriez à la vie, la vie vous souri­ra !

Pour éviter la procrastination, programmez en vous des habitudes

C’est dans vos petites actions au quo­ti­di­en répétées mille fois que vous créez en vous des habi­tudes. « J’ai l’habitude de ….. !!! »

Exem­ple : Vous avez bu votre verre d’eau ? Prenez l’habitude de laver de suite votre verre et de le ranger. Créez un espace pour ranger votre verre, que vous utilisez plusieurs fois par jour, sur un petit nap­per­on par exem­ple. Avez-vous fini votre repas ? Lavez votre vais­selle de suite, essuyez-la et rangez-la ! Etc ….. !!!

Un con­seil utile : Faites une place pour chaque objet utile dans votre mai­son. Comme dit l’adage : « Chaque chose a sa place, chaque place a sa chose ! » En rangeant de suite les choses à leur place après util­i­sa­tion, vous veillerez à ce que l’ordre règne et ne per­drez jamais plus votre temps à chercher où est encore passé votre tournevis ou votre chausse-pied (source de stress).

Met­tez de l’amour, de la bien­veil­lance, sur cha­cun de vos objets utiles ! Prenez-les dans votre main et créez un lien entre cet objet et vous. Ce qui ne vous sied pas, don­nez sans réfléchir aux œuvres sociales, car­i­ta­tives, vous dis­ant : « cela ne me con­vient pas, un autre en aura besoin ! »

l'âme des objets inanimés
Objets inan­imés, avez-vous donc une âme
qui s’at­tache à notre âme, et la force d’aimer ?

Enfin, débarrassez-vous de tout superflu.

Nous avons une fâcheuse ten­dance à amass­er des tas de choses inutiles. Le but même de la pub­lic­ité est de nous mon­tr­er qu’il nous manque encore et tou­jours de quelque chose pour, soi-dis­ant, nous faciliter la vie alors qu’en réal­ité nous avons déjà presque tout !

Faites du tri dans vos affaires et vous vous sen­tirez beau­coup plus Zen : voir mon arti­cle 3 Méth­odes Pour Rester Zen Au Quo­ti­di­en.

L’argent vous démange, il faut vite vous en débar­rass­er ? Vous avez la boulim­ie de l’achat ? Dans les grands cen­tres com­mer­ci­aux il y a régulière­ment des ventes de pro­duits de toutes sortes à 1 ou 2 euros. Fuyez ces offres. Pourquoi deux tire-bou­chons, deux ouvre-boîtes ? Faites la liste de tout ce que vous avez déjà et pro­curez-vous ce qui vous est vrai­ment utile en un seul exem­plaire. Avant d’acheter, asseyez-vous, puis posez-vous les ques­tions suiv­antes :

  • Est-ce vrai­ment utile ?
  • Est-ce que ça va me servir ?
  • Est-ce que je n’en ai pas déjà un (truc) à la mai­son ?

C’est mau­vais, dit l’acheteur.
Il s’en va et se félicite. (Parole Vivante)

3- Le Bon Côté de la Procrastination. Comment l’utiliser ?

Comme toute chose en notre monde, tout n’est pas à rejeter. Il y a tou­jours le bon et le mau­vais côté des choses, dans la mesure où le mau­vais côté est util­isé à bon escient et con­tribue ain­si à votre évo­lu­tion vers un monde meilleur.

Si vous décidez, je dis bien : « décidez » de reporter à demain ce qui doit être fait aujourd’hui, et que vous utilisez ce temps pour vous remet­tre en ques­tion, que vous vous met­tez à vous pos­er les bonnes ques­tions, et enfin, vous prenez le temps de réfléchir à la façon de con­tribuer à attein­dre vos objec­tifs vers un monde plus human­iste où il ferait bon vivre, alors ce jour-là, la pro­cras­ti­na­tion prend tout son sens !

Mais je dis bien, c’est pour un jour ! Demain vous reprenez vos bonnes habi­tudes en met­tant en pra­tique les bons con­seils cités plus haut, avec le vif désir de rompre totale­ment et défini­tive­ment avec la pro­cras­ti­na­tion !

la procrastination réfléchie
Réfléchir c’est se regarder d’abord, se scruter, puis l’action qui s’ensuit per­met de mieux con­stru­ire !

Con­clu­sion

Si vous étab­lis­sez des listes de pri­or­ités, pro­gram­mez en vous des habi­tudes, vous vous débar­rassez ain­si de tout super­flu, et votre vie sera changée.

Vous aurez plus de temps pour des choses plus impor­tantes. Vous ne passerez plus de temps à chercher où se trou­ve ceci ou cela. N’oubliez jamais que votre mai­son est votre bateau ou votre avion. Vous devez tout savoir sur ce qu’il y entre et en sort. Vous êtes le seul maître à bord. Soyez vig­i­lant.

Lorsque ces choses seront en vous, vous serez sat­is­fait de votre déci­sion d’avoir mis de l’ordre dans vos affaires et dans votre vie. Vous serez fier de vous !

Action

Allez au tra­vail, de suite, com­mencez dès aujourd’hui à suiv­re mes 3 pré­cieux con­seils sur la façon de vous libér­er de valis­es inutiles à porter, sinon vous pro­cras­tinerez encore et tou­jours !

Adieu la pro­cras­ti­na­tion !

Allez, au tra­vail !.….….….…

N’oubliez jamais : « L’ordre dans votre mai­son,
c’est l’ordre dans votre tête. »

Portez-vous bien !

lutter contre la procrastination pour aller mieux
Tout va bien !

Vous avez aimé cet arti­cle? Cliquez sur ce lien « lut­ter con­tre la pro­cras­ti­na­tion pour don­ner le meilleur de vous-même » pour retrou­ver l’ensemble des arti­cles par­tic­i­pants à l’événement inter-blogueurs sur le site de DIGITAL TWISP…

2 réflexions au sujet de “La Procrastination ! Est-ce un Bien ou un Mal ?”

Laisser un commentaire